Comment surmonter l’angoisse de l’endormissement des bébés ?

Aujourd’hui, je vous parle d’un sujet qui tourmente beaucoup de parents : l’endormissement des enfants. Aie aie aie, toute une histoire 😴 Tu te sens dépassé par le sommeil de ton enfant ? Tu ne comprends pas ce qu’il se passe ? Tu es à bout ? Est-ce qu’il y a une solution miracle ? Dans cet article, je te partage mon expérience avec mes 2 filles. 

 

CHAQUE ENFANT A SON RYTHME

 

Pour ma première fille, Baby E, c’était quasiment impossible qu’elle s’endorme seule. À chaque fois qu’on la posait, elle se mettait à pleurer ! Du coup, ça venait après de looongues tétées et quand je n’en pouvais plus, Monsieur prenait le relais en la berçant. Elle s’endormait souvent dans nos bras et la nuit, on devait dormir à côté d’elle pour éviter les crises de pleurs. Il fallait ensuite sortir en douce de la chambre en retenant son souffle pour ne pas la réveiller lol.

Une période compliquée qui a duré un long moment. Chaque endormissement (sieste et nuit) prenait vraiment beaucoup de temps et d’énergie. J’ai donc essayé de trouver des solutions, dans un premier temps, j’ai abandonné le matelas au sol style Montessori, on est passé à un lit classique à barreaux et ça a nettement amélioré son sommeil. Elle devait se sentir plus en sécurité. 

J’ai mis en place la méthode Pantley afin de l’accompagner au mieux vers un endormissement seule et sans pleur. Ça a été long mais ça a fonctionné. Allez jeter un coup d’oeil à cette méthode, c’est très intéressant. Aujourd’hui, à presque 3 ans, son sommeil est beaucoup (beaucoup) plus simple surtout grâce à la mise en place d’un rituel.

Pour Baby N, c’est différent. Après une bonne tétée, elle s’endort et je la pose. Et même parfois, c’est elle-même qui s’arrête de téter et s’étire pour me faire comprendre que c’est le bon moment pour la poser, c’est très drôle. Bon, ça ne fonctionne pas toujours, ça serait trop facile, parfois elle tète longtemps avant de s’endormir et quelques fois Monsieur prend le relais pour la bercer. Mais globalement, c’est beaucoup plus simple qu’avec ma première fille. 

 

NOTRE RITUEL POUR L’ENDORMISSEMENT

 

On répète les mêmes choses à la même heure tous les jours, c’est très important pour les rassurer. Après le bain et le diner, à 20h on passe aux fameuses histoires (2 livres pour être précis). Moi je m’occupe de la petite de 10 mois et mon mari de la grande de 2 ans et demi. Au moment du câlin pour la grande et de la tétée pour la petite, on leur raconte leur journée (exemples : les activités et les jeux à l’école ou à la maison, les amis qu’elles ont rencontrés, les sorties qu’on a faites, etc) pour qu’elles puissent se refaire leur propre histoire une fois allongées dans leur lit.

 

NE CULPABILISEZ PAS

 

Par expérience, j’ai donc compris que chaque bébé a ses propre besoins. J’ai vraiment agi de la même manière pour mes deux filles que ce soit pour les tétées ou pour l’attention et ce n’était pas du tout le même résultat comme vous avez pu le lire. J’ai moi aussi cherché partout des solutions miracles pour accompagner au mieux mes bébés et enfin pouvoir dormir paisiblement dans mon lit et pas à moitié sur le sol de la chambre de ma fille lol. 

La solution est chez votre enfant, il faut l’écouter et le rassurer au maximum, c’est ça la clé. Et surtout, ne culpabilisez pas de ne pas y arriver et de perdre patience. C’est tout à fait normal. Il faut juste se mettre en tête que c’est temporaire, votre rôle aujourd’hui c’est d’apaiser au mieux votre bébé et vous allez y arriver, c’est certain ! 

Je dirais qu’il faut une bonne dose de patience, il ne faut pas hésitez à passer le relais à son/sa partenaire (quand c’est possible bien sûr) et surtout mettre en place une routine adaptée à votre enfant et s’y tenir. On le voit très bien, dès que leur routine est un peu chamboulée, leur sommeil l’est aussi. 

 

LE MOT DE LA FIN

 

Tout ça pour vous expliquer qu’en fait le sommeil dépend du bébé, de ses besoins, de ses envies, de son caractère…Chaque enfant est différent et donc chaque endormissement l’est aussi forcément. Ce n’est pas vous qui faites mal et retenez bien que tout passe, tout finit par s’améliorer, ce n’est “que” quelques mois/années de votre vie. Ne vous inquiétez pas ça ira mieux, profitez-en pour câliner et avoir votre bébé dans les bras, ça passe si vite !

 

N’hésitez pas à me poser vos questions, j’y répondrai avec plaisir ! 

Merci la Team de m’avoir lue,

Xoxo Lyla

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.